NEWSLETTER 1 DU 6 AVRIL 2018

Les amis de Neptune

La Newsletter des passionés de Neptune et des passionés de Neptune !

Le 6 Avril 2018 //1

Neptune De la Whitbread 1978 aux Legends Race et Route du Rhum 2018
SCOOP ! SCOOP ! SCOOP ! SCOOP !
Quarante ans après sa mise à l’eau, notre sloop océanique favori de 60 pieds en aluminium retrouve le skipper qui l’a pensé et a mobilisé toute son énergie et ses moyens financiers pour enfin le faire construire : Bernard DEGUY
C’est le parcours de ce bateau mythique que nous vous proposons de découvrir à travers la mise en place de cette newsletter.
De sa construction en 1976 pour courir la Whitbread 1977/9178 à sa future participation à La Legend Race 2018et son acoompagnement de la Route du Rhum Destination Guadeloupe 2018, découvrez une histoire palpitatnte toutes les semaines.
RETROUVER DANS LA PROCHAINE NEWSLETTER
La suite des aventures de Neptune pendant la Whitbread 1978
Une actualisation de la préparation du bateau avant la transat
Des infos sur son accompagnement de la Route du Rhum 2018
Des photos de 1978 et actuelles
Une Vidéo sur Comment louper un virement de bord
Un point sur nos campgnes de financement
UN PASSE ! UN PRESENT ! ET UN SUPER AVENIR ! 
Participez à la Legends Race
Programme de la Legends Race à Göteborg (Suède)

– Du 14 au 21 juin: Ouverture du village de la course
– Vendredi 15 juin: inscription et conférence
– Du 16 au 21 juin: ouverture des bateaux au public
– Samedi 16 juin: parade des voiliers
– Dimanche 17 juin: Régate In port Volvo Ocean race
– Du 19 ou 20 juin: Soirée de gala pour les bateaux de la Legends Race
– Mercredi 20 juin: conférence de presse des skippers
– Jeudi 21 juin: départ de la Legends Race 45 minutes avant la Volvo Océan Race

Programme de la Legends Race à La Haye (Pays-bas)

– Du 22 au 24 juin: arrivée de la Legends Race
– Du 24 juin au 1 er juillet: ouverture du village
– Du 25 juin au 1er juillet: ouverture des bateaux au public
– Mercredi 27 juin: parade des bateaux
– Jeudi 28 juin: Sortie en mer
– Samedi 30 juin: In port race Volvo

Où en sommes nous ?
Le bateau est actuellement en chantier. Pendant celui- ci nous validons tous les éléments de sécurité du bateau et installons les nouveaux équipements.
Comme le bateau est inscrit à la Légends Racenous avons décidé de luiacheter de nouvelles voiles. Mais cette fois ci nous comptons sur la participation de tous nos amis.
Soyez prêts pour notre campagne de crowdfunding avec Fosburit qui va être lancée dans 48 heures !
PARTICIPEZ AU FINANCEMENT DES  COURSES AU LARGE !
REJOIGNEZ NOS CAMPAGNE SUR FOSBURIT (à venir)  ET PAPAYOUX (en cours)
Ainsi commence l’HISTOIRE !
Lorsqu’on ne possède pas de for­tune personnelle ou que la recher­che de sponsor se révèle infruc­tueuse, entreprendre la construction d’ un bateau conçu spécialement pour une course, l’armer, assumer la nourriture de 10 équipiers durant 8 mois, un tel projet appartient au domaine de l’imaginaire.
Pourtant quand Neptune finissait troisième dans sa classe de la Chan­nel Raceun mois avant le départ de la course, le rêve était devenu réalité sous la forme d’un sloop de 18,30 m dont la coque rutilante témoignait du soin apporté à sa construction .
L’homme né de cette entreprise au dacieuse, s’appelait Bernar Deguy, journaliste photographe à la revue Neptune Nautisme, qui n’ avait pas hésité à vendre un bien immobilier, sa voiture, pour amorcer une opéra­tion difficile dont l’objectif ne pouvait être atteint qu’avec l’entière adhésion de toute une équipe.Après deux étapes courues à bord de Pen Duick VI durant la première Whitbread, le choix d’André Mauric comme architecte devenait logique au même titre qu’il semblait normal que la coque soit en aluminium.
L’ expérience acquise par la collaboration de trois membres de l’équipage au sein de la revue Neptune fût mise à profit dans le choix du matèriel, et facilita les contacts avec les fournisseurs qui acceptaient d’aider le skipper désargenté.
En avril 1978,rien dans l’état général
de Neptune ne faisait penser qu’il venait d’accomplir 25 000 milles navigation dans des conditions difficilles.

Au chapitre des performances elles ne furent pas à la mesure des espoirs que son équipage expérimenté, parmi lequel l’on comptait des récidivistes, avait escompté.Un manque de spinnaker dicté par le budget limité ne permit pas, durant la seconde étape, de mener le bateau au maximum de ses possibilités.
L’on vit sur les quais d’Aukland l’équipage transformé en vendeur de tee-shirts pour renflouer les caisses du bord.
Les mauvaises options de navigation des première et troisième étapes furent à l’origine du mauvais classement tandis que la malchance frappait Neptune durant la remontée vers Portsmouth.
Et puis, conçu pour le très mauvais temps, les conditions refativement clémentes de la course, ne permirent pas à l’équipage de prendre l’avantage sur des bateaux moins bien défendus mais plus légers.
Envie d’une Transat en mai 2018 
de faire la Legends Race en juin 
de participer à la Route du Rhum
ou une simple croisière…

REJOIGNEZ L’ASSOCIATION 

Facebook
Google+
Flickr
YouTube
This email was sent to contact@charleemarines.com

You received this email because you are registered with Your Company
Envoyé par

SendinBlue

© 2018 NEPTUNE
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :